Mais de quoi parle t-on ?

Souvent des personnes me disent :

– je manque de confiance en moi

– je voudrais rencontrer mon être profond, mon véritable Moi

– ces mots méchants que j’ai dit, ce n’est pas de moi (ce n’est pas dans mes habitudes)

– j’ai une mauvaise image de moi

– je me cherche depuis des années…

Mais alors Qui est ce Moi, quand on parle de soi ?

Et qui cherche vraiment ? Ensuite, si vous trouvez quelque chose, qu’en faites-vous ?

 

Par Être à Soi, j’entends :

Etre Présent à soi, s’appartenir, ne plus donner le pouvoir absolu aux pensées réactionnelles,

Apprendre à écouter ses besoins, les prendre en considération et chercher à les satisfaire dans la douceur,

Etre vigilant à ses sensations corporelles, ses émotions, ses pensées pour apprendre à les connaître, respecter ses mécanismes fonctionnels psycho-affectifs et favoriser le lâcher prise quand ceux-ci amènent des tensions

Apprendre à s’aimer, vraiment… C’est aimer le monde et la Vie !

 

Cet site s’adresse aux personnes SENSIBLES.

J’entends par sensibles les individus qui ressentent fort leurs émotions, leurs sentiments, leurs sensations et qui ne savent pas trop comment les gérer.

Sensibles les personnes qui sentent que quelque chose ne va pas dans leur vie sociale, affective, familiale ou conjugale parce qu’elles perçoivent de manière confuse qu’il y a « autre chose ». Un autre chose qui ne peut se nommer, se préciser mais qui est très présent. Il y a la perception qu’on pourrait faire autrement dans sa relation à soi, mais sans savoir comment ni par où commencer.

Sensibles les hommes qui ont reçu une éducation de « mâle » (ne pas pleurer, paraître toujours fort, ne pas montrer ses émotions, etc.), mais qui sentent que ça ne résonne pas avec leurs ressentis et cela génère beaucoup de souffrance et de violence intérieure.

Très souvent le mot Sensible est associé au féminin et à l’idée de fragilité. En réalité, Sensible vient du mot SENSORIEL : qui perçoit grâce à ses sens – plus ou moins développés selon les personnes. Et un être très sensible qui reçoit une éducation dans laquelle la sensibilité n’est pas prise en compte va très souvent développer des comportements adaptatifs non adéquats à la situation = conflits permanents (exprimés ou non).

Dans un monde de défis et de compétitions, il n’y a pas beaucoup de place accordée aux personnes sensibles, elles font alors de leur mieux pour coller aux modèles sociaux pour ne pas paraître trop « décalées », pour rentrer ou rester « dans le moule »°.

Ça m’a pris beaucoup d’années pour reconnaître et accepter ma sensibilité d’homme, et je suis passé par de nombreuses étapes difficiles, comme chacun d’entre vous.

La Vie m’a accordé un parcours expérientiel qui m’a permis de clairement percevoir certains de mes mécanismes mentaux et émotionnels. Cela  m’a libéré de leur emprise et apporté beaucoup de sérénité et de joies dans mon quotidien.

Je suis toujours touché de voir des êtres souffrir de la non acceptation inconsciente de cette fabuleuse qualité qu’est une grande sensibilité, c’est pour cette raison que je propose un accompagnement aux personnes sincères qui désirent Être à Soi (être à elles même).